epama eptb meuse

Suivi écologique de la ZRDC

de Mouzon à Givet

Une richesse écolo­­gique remarquable                               

26 espèces floris­­tiques patri­­mo­­niales dont la stel­­laire des marais et certaines autres rares, une impor­­tante diver­­sité d’es­­pèces de pois­­sons dont la loche de rivière, 84 espèces d’oi­­seaux dont des cour­­lis cendrés ainsi que des espèces migra­­trices telles des bécas­­sines, des grues cendrées, des grandes aigrettes, des milans noirs… Le suivi écolo­­gique de la Zone de ralen­­tis­­se­­ment des crues de Mouzon (ZRDC) a confirmé la richesse écolo­­gique de la vallée de la Meuse et montré l’im­­por­­tance des milieux prai­­riaux humides, des méga­­phor­­biaies et des annexes hydrau­­liques pour la biodi­­ver­­sité.

L’im­­pact d’une rete­­nue d’eau de 3 millions de m³

Ce suivi écolo­­gique a commencé en 2014 pour une période de 3 ans et a été recon­­duit en 2017 pour la même durée. Il répond à une obli­­ga­­tion régle­­men­­taire suite à l’amé­­na­­ge­­ment de la ZRDC en 2008 et s’ins­­crit dans la conti­­nuité des études d’im­­pact écolo­­gique des ZRDC menées par l’EPAMA-EPTB entre 2006 et 2008. Son objec­­tif est d’ob­­ser­­ver l’im­­pact que pour­­rait avoir cet aména­­ge­­ment destiné à limi­­ter les risques d’inon­­da­­tion entre Mouzon et Givet et au-delà. Cette instal­­la­­tion de 510 m de long, 40 m de large, plus de 6 m de haut, fonc­­tion­­nant comme un enton­­noir peut provoquer une impor­­tante rete­­nue d’eau sur plusieurs jours avec une capa­­cité d’ex­­pan­­sion sur les terres agri­­coles de 11 km, soit 3 millions de m³ d’eau.

Prolon­­ga­­tion du suivi pour plus de perti­­nence

Aucune modi­­fi­­ca­­tion signi­­fi­­ca­­tive n’a été rele­­vée pendant les deux premières campagnes d’ob­­ser­­va­­tion. Mais depuis sa mise en route, l’ou­­vrage n’est entré en fonc­­tion qu’à deux reprises en 2018 et 2019. Il est donc encore diffi­­cile de mesu­­rer les effets de hautes eaux sur la faune et la flore présentes. C’est pourquoi, bien que la régle­­men­­ta­­tion réclame un suivi d’une durée de 10 ans, l’EPAMA-EPTB a décidé de prolon­­ger son analyse sur un plus long terme, avec plus d’oc­­cur­­rence de crues.

Un suivi en parte­­na­­riat

Mené en parte­­na­­riat, ce suivi est réalisé par des spécia­­listes de chacune des caté­­go­­ries : la fédé­­ra­­tion de pêche arden­­naise pour la partie pisci­­cole, le bureau d’études aména­­ge­­ments écolo­­giques Ecolor pour le suivi floris­­tique depuis 2017, et l’as­­so­­cia­­tion natu­­ra­­liste le ReNArd pour l’avi­­faune. Depuis 2017, les acti­­vi­­tés agri­­coles sont égale­­ment suivies. Les enquêtes sont menées par la Chambre d’agri­­cul­­ture des Ardennes.

évolution du projet

  • Troisième réunion du comité de suivi

  • Deuxième réunion du comité de suivi

  • Lancement de l'étude "Evaluation des impacts écologiques"

  • Visite des zones écologiques d'intérêt

  • Comité technique de suivi de la ZRDC de Mouzon

Prospection à l'aval de la ZRDC.JPG
Peche_electrique.jpg
Comité de pilotage.JPG
Bromus racemosus.JPG
Diagnostic archéologique à Vrécourt (88)
Diagnostic archéologique à Vrécourt (88)

Actualités du projet

  • Troisième réunion du comité de suivi de l’étude des impacts écologiques des ZRDC du bassin de la Meuse

    • Actualités
    Lire la suite
  • Deuxième réunion du comité de suivi de l'étude des impacts écologiques des ZRDC du bassin de la Meuse

    • Actualités
    Lire la suite
  • Lancement de l'étude "Evaluation des impacts écologiques des ZRDC de la Meuse"

    • Actualités
    Lire la suite
  • Visite des zones écologiques d'intérêt dans la zone d'influence de la ZRDC de Mouzon

    • Actualités
    Lire la suite
  • Comité technique de suivi de la ZRDC de Mouzon

    • Actualités
    Lire la suite

plus d'informations

  • Présentation Ecolor

    PDF ( 2.3Mo )

  • Plan de financement

    DOCX ( 16.4ko )

  • Attribution du marché

    DOCX ( 13.9ko )

  • Compte rendu du COPIL

    PDF ( 261.6ko )